Ma checklist pour l’été

Waff waff, je pars en vacances avec mon humain, je vais  vivre de nouvelles aventures et passer plein de bons moments. Vite, vite, il faut que je prépare ma valise, il ne faudrait pas que j’oublis quelque chose.

Les indispensables :

– Le carnet de santé : pensez à vérifier la validité des vaccins (passeport européen si vous partez en dehors de la zone euro)
– La trousse de secours : Elle doit contenir (a minima)

  • 2 compresses stériles
  • 1 bande pour bandage
  • du sparadrap
  • 1 thermomètre à bout mou
  • 1 tire tique
  • 1 pince à épiler
  • 1 pipette doseuse pour désinfecter les plaie, hydrater le chien ou lui donner des médicaments
  • Lingettes désinfectantes
  • Collyre en petite dosette
  • 1 peigne à puce
  • 1 cordelette pour faire office de muselière
  • Bien sur vous pouvez compléter cette trousse en fonction de votre destination et des besoin de votre poilu.

Noter le numéro de téléphone et l’adresse du vétérinaire le plus proche de votre lieu de résidence ainsi que celui de garde d’urgence.

  • Son alimentation : Pensez à prendre suffisamment de croquettes (surtout si marque spéciale, vous ne la retrouverez pas partout). N’oublier pas ses gourmandises préférées.
  • Son coin repos : tapis, couverture, coussin, votre loup appréciera
  • Ses jouets : pensez a prendre un jeu d’occupation (si vous devez allez au restaurant un os a mâcher peut vous aider), lors de visite ou votre compagnon ne peut vous accompagner un tapis de fouille ou une balle d’occupation peut aider votre loup à attendre patiemment votre retour.
  • Ses sorties : un bon harnais, une laisse (en bon état), une longe pour les endroits de plein air, les sacs à crotte, une gourde avec réservoir, penser à mettre une médaille avec votre numéro de portable ainsi qu’un goupillon (ou porte adresse) avec l’adresse de vos vacances.
  • Ail et oignons crus : Nos chiens ne vont pas directement sur ses aliments mais nous pouvons leur en faire consommer en leur donnant nos restes. Or ils contiennent du thiosulfate qui provoque la destruction des globules rouges de notre chien et induit une anémie. L’ail est moins toxique que l’oignon.
  • Alcool : Un fond de verre lapé par curiosité peut provoquer un coma éthylique. La capacité du foie à éliminer l’alcool est en fonction de la taille et du poids de l’animal.
    Avocat : Il contient un fongicide naturel, la persine que l’avocatier utilise pour repousser les champignons qui le parasitent. Mais si elle ne dérange pas les humains, elle peut provoquer la mort de nos animaux.
  • Café et thé : La caféine qu’ils contiennent est fatale pour nos amis. Accélération du rythme cardiaque, tremblements, saignements, difficultés respiratoires constituent le tableau clinique de cette intoxication à laquelle on ne connaît pas d’antidote.
  • Chocolat : plus il est noir et plus il est toxique. Une simple tablette peut tuer un york-shire comme un bouledogue anglais. Certaines races de chiens y sont plus sensibles que d’autres. Deux carrés de chocolat peuvent être fatals. La caféine et la théobromine qu’il contient sont un excitant non toléré par nos chiens.
  • Edulcorants : Les sucreries qui contiennent du xylitol font exploser le taux d’insuline du chien, provoquant une insuffisance hépatique. Vomissements, léthargie, crises d’épilepsie.
  • Fruits : Les raisins et en général tous les fruits en grappe provoquent des insuffisances rénales. Des vomissements suivis d’une léthargie signale l’intoxication.
    Abricots, pèches, prunes, cerises et poires sont également toxiques pour les chiens. Plaques rouges, pupilles dilatées, difficultés respiratoires et états de choc surviennent à l’ingestion de ces fruits.
  • Noix de macadamia : Chez le chien elles provoquent des tremblements, une faiblesse soudaine voire une paralysie.

Article récupéré sur la magazine « Assistance aux Animaux »

En voiture

  • Une bonne balade avant de prendre la route, peut permettre à votre loup d’être plus détendu durant le trajet
  • Un harnais de voiture, avec un attache ou une caisse de transport permettra à votre poilu de voyager en toute sécurité
  • Si votre loup est malade en voiture, pensez à prévoir un médicament contre le mal des transports
  • Prévoyez des pauses toutes les 2 heures afin qu’il se dégourdisse les patounes,  pensez à le faire boire
  • Votre loup se rafraîchit surtout par les coussinets, n’hésitez pas à lui mouiller les patounes lors de vos arrêts, il existe aussi des tapis rafraîchissants pour les chiens sensibles à la chaleur ou des gilets rafraîchissants. Attention votre chien ne transpire pas mais il  régule sa température en haletant donc ne pas mettre de muselière fermée empêchant ses halètements.

A la mer, rivière :

  • Une serviette de bain pour votre poilu
  • Un gilet d’eau pour sa sécurité
  • Crème solaire pour les poilu possédant une sensibilité tel que le chien nu du Pérou par exemple

N’oubliez pas, si vous faites des randonnées en rivière de faire régulièrement des pauses pour qu’il recharge ses batteries,  votre poilu se fatigue beaucoup plus vite dans l’eau. Choisissez des parcours familiaux  sans toboggan ni sauts verticaux, votre poilu ne pourrait pas vous suivre.

A la montagne :

  • Un bon harnais adapté à la morphologie de votre chien
  • Une laisse élastique, un coup de pattes est bon à prendre sur les montées
  • Une longe pour les parcs naturels, où vous ne pourrez pas lâcher votre poilu
  • Un sac a dos pour votre poilu

Leave a Reply